Transmission/Installation: les clés d'un bénéfice réciproque

7 octobre 2019

La transmission-installation est un dossier complexe aux enjeux multiples pour la filière. Si les solutions toutes faites n’existent pas, tout le monde s’accorde à dire que l’anticipation et les diagnostics sont indispensables. Tour d’horizon des éléments essentiels à appréhender sur ce véritable défi d’avenir.

Un repreneur pour trois, voire bientôt quatre départs. Voilà la difficile réalité à laquelle est confrontée la filière. Au-delà des aspects démographiques, de nombreux freins économiques, juridiques, sociaux et parfois même techniques expliquent cette situation. Pour relever ce défi d’avenir, le maître-mot reste l’anticipation, aussi bien du côté du cédant que du repreneur. Le but étant que chacun satisfasse ses objectifs et qu’un juste équilibre entre des intérêts parfois antagonistes soit trouvé. C’est pourquoi, dans un cas comme dans l’autre, il ne faut pas hésiter à se faire accompagner. Sur ce terrain, les groupements de producteurs offrent un appui indispensable avec une palette de solutions financières et humaines, plus ou moins élargie.

SOMMAIRE

  1. Les étapes clés d'une transmission réussie
  2. Futurs cédants: zoom sur les accompagnements des principaux groupements
  3. Les dispositifs proposés aux candidats à l'installation par les groupements de producteurs
  4. Installation: le triangle vertueux de la réussite
  5. Faisabilité d'un projet d'installation: l'art de faire parler les chiffres
ELO Santé Nutrition

LES SOLUTIONS POUR RÉDUIRE L'UTILISATION DES TRAITEMENTS EN ÉLEVAGE

● 15 webinaires animés par nos rédactions et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne