L’Italie pourrait opter pour un étiquetage selon le mode d’élevage

8 juin 2020 - Emmanuelle Bordon

En Italie, des ONG de protection animale et environnementale et « Liberi et Uguali », parti politique orienté à gauche, ont déposé, début juin, un projet de loi en faveur d’un « système national d’étiquetage du mode d’élevage ».
Semblable à l’étiquetage par type d’élevage, en usage pour les œufs en France, ce projet a pour ambition, selon les termes du textes proposé, de « mettre de l'ordre dans les informations figurant sur les labels apparus ces dernières années en viande, lait et fromage, qui peuvent induire en erreur les consommateurs de plus en plus sensibles au sujet ». Il s’agit de clarifier l’information et d’améliorer la visibilité des fermes offrant un niveau supérieur de bien-être animal.
S’il était approuvé, le label proposé serait volontaire et classerait les modes d'élevage en cinq niveaux : bio (0), plein air (1), en bâtiment sans cage (2), en bâtiment avec cages (3), intensif (4). Pour les porcs, les critères seraient l’accès à l’extérieur, la densité, l’enrichissement du milieu, les cages, la castration et l’âge au sevrage.

ELO Santé Nutrition

LES SOLUTIONS POUR RÉDUIRE L'UTILISATION DES TRAITEMENTS EN ÉLEVAGE

● 15 webinaires animés par nos rédactions et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne