Un appel à projet pour la biosécurité

1 avril 2020 - Emmanuelle Bordon

Un appel à projet a été lancé par les régions pour encourager et aider les éleveurs à progresser dans le domaine de la biosécurité.

Photo : Claire Walbecque

Les régions viennent de lancer un appel à projet, ouvert jusqu’au 28 août, pour des initiatives en lien avec la biosécurité. Ses ​objectifs : améliorer la sécurité sanitaire en élevage, renforcer les moyens de prévention et de protection contre les contaminations par des animaux (notamment les suidés sauvages), les véhicules et les différents intervenants.
Les équipements éligibles sont diversifiés. La sécurisation et la protection de la zone d’élevage sont en tête, avec les sas sanitaires, les pédiluves, les rotoluves et les équipements de désinfection des roues des véhicules à l’entrée de la zone professionnelle. La création d’une dalle de béton devant les portes et le portail, d’aires de stockage et de rampes de départ, ainsi que de matériel de lavage et de désinfection spécifique à l’aire de stockage sont également concernés.
Sont aussi subventionnables les enceintes réfrigérées pour les bacs à équarrissage, les cloches, les bacs d’équarrissage, les aires d’entreposage, ainsi que le raccordement en eau et en électricité.
Il est enfin possible de solliciter cette aide pour la réalisation d’un sol stabilisé sur la zone professionnelle, pour des panneaux de signalisation (afin d’identifier des zones ou des circuits) et pour la sécurisation de la quarantaine.
Le montant minimum des dépenses éligibles est de 6000 €HT et le maximum de 40000 €HT. L’aide correspond à 25% des dépenses éligibles hors taxe, portée à 35
% pour un JA seul et à 30 % pour un GAEC de deux associés avec un JA. Les bénéficiaires peuvent être soit une personne physique, soit une personne morale à vocation agricole (Gaec, EARL, SCEA…). Les structures de type Cuma, GIE, coopératives... sont donc exclues.

ELO Santé Nutrition

LES SOLUTIONS POUR RÉDUIRE L'UTILISATION DES TRAITEMENTS EN ÉLEVAGE

● 15 webinaires animés par nos rédactions et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne