L’élevage et la consommation de porc bio poursuivent leur ascension

19 juillet 2021 - Elisa Taurin

Le 9 juillet, l’Agence Bio a dévoilé les chiffres 2020 de l’agriculture biologique. Après une année 2019 record concernant le développement du cheptel de truies français conduit en bio (+ 27 % / 2018), la filière porcine enregistre un ralentissement de sa croissance, tout en maintenant une progression de 10 %, avec 18 301 truies converties ou en conversion soit 1,78 % du troupeau national. Au total, 633 exploitations possèdent des femelles reproductrices élevées en bio (+ 4 % / 2019). Côté porcs charcutiers, le cheptel progresse de 14 % (254 510 animaux, soit 4,64 % de la production française) et le nombre d’exploitations en possédant de 5 % (932 fermes), témoignant du développement d’un marché national porteur.

En valeur, la consommation de viande porcine fraîche bio a augmenté de 11 % en 2020 comparé à 2019 – à 159 millions d’euros – et celle de charcuterie salaison de 6 %, à 189 millions d’euros. La distribution généraliste représente le principal canal de vente de ces produits, puisque respectivement 60 et 70 % de ceux-ci sont écoulés par ce biais.

ELO Santé Nutrition

LES SOLUTIONS POUR RÉDUIRE L'UTILISATION DES TRAITEMENTS EN ÉLEVAGE

● 15 webinaires animés par nos rédactions et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne