La FRSEA demande à prendre en compte les coûts de production

3 septembre 2021 - Yannick Le Bihan

Un cours en dessous des 1,35 € et une flambée du prix des matières premières. Il n’en fallait pas plus aux Fédérations régionales des syndicats d'exploitants agricoles (FRSEA) des Pays-de-la-Loire et de Bretagne pour interpeler une nouvelle fois les acteurs de la filière porcine. Il s’agit d’un nouveau rappel peu de temps après celui émis le 20 juillet dernier par Mickaël Guilloux, président du Comité régional porcin des Pays-de-la-Loire.


Ainsi, le communiqué du 30 août exhorte à ce que « les maillons de la filière se servent des indicateurs de coût de production interprofessionnels. Aujourd’hui la perte pour les éleveurs avoisine les 20 € par porc sorti. Ils ne peuvent pas continuer à monter en gamme dans ces conditions ». Les deux FRSEA demande par ailleurs aux opérateurs de la filière à privilégier le Porc Français au maximum.
« Les éleveurs de porcs ne sont pas corvéables à merci. Ils ont besoin de survivre et de pouvoir répondre aux enjeux d’aujourd’hui », soulignent les syndicats aux termes de leur communiqué. Et de poursuivre : « L’objectif de notre démarche est de permettre aux éleveurs d’être justement rémunérés pour répondre aux attentes sociétales et aux exigences réglementaires ».

 

ELO Santé Nutrition

LES SOLUTIONS POUR RÉDUIRE L'UTILISATION DES TRAITEMENTS EN ÉLEVAGE

● 15 webinaires animés par nos rédactions et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne