Valorex valide l’intérêt des protéines végétales françaises

12 juillet 2021 - Elisa Taurin

Lors d’une conférence de presse organisée le 5 juillet à Rennes, Valorex a livré les derniers résultats, très positifs, de son programme de recherche Proleval, visant à remplacer le tourteau de soja importé par des protéines végétales métropolitaines dans l’alimentation des animaux d’élevage.

Crédit : Valorex

Le noyau extrudé a l'apparence du pop-corn.

Valorex n’a pas attendu que sonne le gong de fin de ses six années de programme de recherche Proleval, prévu pour le 31 juillet 2021, pour présenter avec fierté les résultats obtenus, le 5 juillet à Rennes (35). « Les essais terrain montrent bien que remplacer le soja d’importation par des protéines végétales françaises, si et seulement si elles sont valorisées par un traitement spécifique de cuisson breveté par Valorex, permet de diminuer les émissions de CO2 tout en améliorant les performances de l’élevage et en générant des bénéfices économiques pour l’éleveur », affirme l’entreprise.

Partant du constat que l’aliment est le plus gros contributeur en CO2 dans la plupart des filières animales (55 % en production porcine d’après la base de données Agribalyse), Valorex a évalué la baisse de carbone qu’induit l’intégration dans celui-ci des matières premières issues de Proleval. En porc, les résultats sont issus de trois essais terrain dans des élevages différents avec plus de 5 000 porcs charcutiers étudiés et une suppression complète du tourteau de soja dans les aliments croissance et finition, en comparaison avec un aliment témoin classique contenant du tourteau de soja. Ils montrent que Prodival®, le mélange de protéines végétales cuites issu du programme Proleval, permet de réduire en moyenne l’empreinte carbone de l’aliment de 21 % (409 vs 516 kg équivalent CO2 / t d’aliment) et du porc de 25 % (0,9 vs 1,2 kg éq. CO2 / kg carcasse). « Cela représente, pour un élevage moyen de 4 000 porcs charcutiers, une économie annuelle de 608 000 km de voiture ou 15 tours de la terre ! », commente l’entreprise.

+ 1,86 € / porc produit

Pour ce qui est des performances zootechniques obtenues dans ces trois mêmes élevages, les résultats montrent la capacité de Prodival® à remplacer le tourteau de soja importé dans les rations. En effet, Valorex a observé, en moyenne, une amélioration du GMQ et de l’IC des porcs charcutiers de respectivement 29 g/j (904 vs 875 g/j) et 0,05 point (2,61 vs 2,66), ainsi qu’une baisse de la mortalité de 2,3 points (3,1 vs 5,4 %). Selon l’entreprise, « ces résultats participent à la pérennité de la méthode Prodival®, la rendant profitable pour les éleveurs. Il s’agit en effet de pallier le surcoût d’un approvisionnement en protéines végétales françaises à la place du soja d’importation ». L’évaluation économique réalisée dans le cadre des trois essais terrain révèle, en contexte OGM, un bénéfice moyen pour les éleveurs de 1,86 € / porc produit (voir graphique). « En situation non OGM, c’est encore plus vrai, car le surcoût alimentaire est moindre », ajoute Valorex. Et cela ne prend pas en compte la valorisation économique liée à la baisse de l’empreinte carbone que pourront obtenir les éleveurs, en s’inscrivant dans des projets de réduction qui s’appuient sur des méthodes comme le Label Bas Carbone de Bleu-Blanc-Cœur par exemple.

Crédit : Valorex

A présent, l’entreprise se dit prête à partager son savoir-faire en déployant sa méthode auprès de ses partenaires à l’échelle nationale. Pour accompagner ce développement, elle a programmé 3,5 millions d’euros d’investissements industriels sur 2021-2022. Ceux-ci concernent :
-    de nouvelles cellules de stockage des matières premières ;
-    une ligne de fragmentation et de séparation des graines ;
-    l’amélioration de la ligne industrielle existante pour accentuer la mise sur le marché de la dernière génération issue de la méthode Prodival®.

Pour plus d’infos sur le programme de recherche Proleval : Porcmag février 2020 p.62.

Abonnement PorcMag

AUX CÔTÉS DES ÉLEVEURS, AU CŒUR DE LA FILIÈRE, OUVERT SUR LE MONDE

● La richesse des reportages terrain et des dossiers thématiques
● Les conseils des meilleurs experts en technique et en gestion
● De nombreux retours d'expérience et solutions pratiques

Profitez d'une offre découverte 3 mois